Le blog d'Eenov, solutions eenovantes !

Les échelles du temps dans l’expérience utilisateur

Nous le savons : un internaute, ça n’est pas patient ! C’est pour cela qu’un site trop long à charger sera très vite abandonné par nos très chers visiteurs zappeurs… Il faut leur donner immédiatement ce qu’ils veulent, sinon ils iront voir ailleurs.

Ce besoin d’efficacité immédiate se répercute dans divers aspects de l’expérience utilisateur, et des échelles de temps ont été posées et montrent les conséquences à prévoir dans la façon de concevoir un site et dans les relations entre votre internaute et vous-même.

Comment le temps de chargement peut influencer vos internautes0,1 seconde

C’est le temps de réponse maximum d’une action pour que votre internaute ait l’impression d’un déclenchement instantané de l’action. Au-delà, l’internaute aura l’impression que l’ordinateur réfléchit avant d’effectuer l’action demandée.

0,1 seconde est donc la limite de temps maximum afin de créer l’illusion d’une manipulation directe par l’utilisateur d’une interface.

C’est aussi en général la durée d’une fixation sur un élément d’un site web. Autant vous dire qu’il vaut mieux avoir un site clair, aéré et convivial pour captiver votre internaute !

1 seconde

C’est le temps maximum qu’une page web doit mettre pour s’afficher entièrement : cela donne l’impression à l’internaute qu’il navigue librement et de manière fluide. Plus d’1 seconde, et l’utilisateur aura le sentiment d’être retenu par l’ordinateur pendant qu’il affiche la page web.

Aujourd’hui, grâce au haut-débit, ce temps de chargement est facilement atteignable et doit rester l’objectif à atteindre ! (même si des problèmes de lenteur viennent des nombreux widgets et applications dynamiques qui habillent les sites web d’aujourd’hui)

10 secondes

Au-delà d’1 seconde d’attente, l’internaute montre quelques signes d’impatience… Au bout de 10 secondes, le niveau d’attention est à son maximum de tolérance et l’internaute ne retient plus assez d’information pour reprendre efficacement sa navigation sur la page suivante. Passé 10 secondes, le flux est complètement brisé. L’internaute quitte la page.

30 secondes

C’est la durée moyenne de visite sur une page web. Mais bien sûr, plus l’internaute est expérimenté et moins il passera de temps sur la page. Il est donc, encore une fois, très important d’avoir un site web clair qui captive l’attention.

1 minute

C’est le temps qu’un utilisateur doit passer à réaliser une tâche simple sur un site internet. Des sites mal conçus dont la durée d’une tâche simple (comme remplir un formulaire d’inscription par exemple) est supérieure à 1 minute, seront abandonnés.
De même, une vidéo sur le web ne doit pas dépasser 1 à 2 minutes afin de ne pas lasser l’internaute.
Enfin, une visite sur un site web dure entre 2 et 4 minutes.

10 minutes

Une visite de 10 minutes, c’est une trèèèèèèès longue visite. Au plus, pour effectuer un achat sur un site e-commerce, un internaute mettra environ 7 minutes.

1 heure

Les internautes accomplissent la plupart de leurs tâches sur le web en moins d’1 heure. Sur un site e-commerce, la moitié des achats s’effectue dans la première 1/2 heure où l’internaute est arrivé sur le site. L’autre moitié s’effectue dans un délai plus long, souvent réparti sur plusieurs jours (plusieurs visites étalées sur différents jours).

1 jour

C’est le délai maximum que doit avoir une réponse d’un service client à une demande exprimée par e-mail par un visiteur.
Mais en effet, l’utilisateur comprend qu’une intervention humaine doit avoir lieu, c’est pour cela qu’une réponse immédiate n’est pas attendue.

Il apparaît aussi que les réseaux sociaux comme Facebook sont consultés quotidiennement par les membres, et même plus pour certaines personnes.

1 semaine

C’est le temps qu’un internaute prend pour accomplir une tâche importante sur le web, qui nécessite une décision importante ou une recherche approfondie (achat d’un ordinateur par exemple). Un même utilisateur peut donc revenir plusieurs fois sur un même site pendant seulement quelques minutes à chaque fois.

1 an

Une fois qu’un internaute a utilisé un site pendant 1 an, il en devient un utilisateur expérimenté, et a des connaissances approfondies sur la manière dont le site fonctionne et doit être utilisé.

1 an, c’est aussi le temps minimum nécessaire à une entreprise débutant sur internet pour se faire connaître, analyser ses performances et analyser les comportements de ses visiteurs.

Il est aussi constaté que la refonte d’un site s’effectue généralement tous les 2-3 ans, afin d’intégrer tous les enseignements de l’entreprise en matière d’ergonomie, d’accessibilité et d’optimisation.

10 ans

Cela prend 10 ans pour développer une forte expertise dans un domaine informatique ou internet complexe. Les premières années sont des années d’apprentissage, puis vient l’expertise et l’acquisition de nombreuses compétences et connaissances.

Les données d’une entreprise vivent, elles, des dizaines d’années. Cela veut dire qu’il faut donc prévoir des outils de migration pour transférer ces données vers de nouveaux outils.

100 ans

Internet n’existe pas depuis 100 ans et nous ne sommes pas en mesure d’évaluer l’expérience utilisateur sur cette échelle de temps. Mais imaginez, voyez comme le web a évolué depuis qu’il existe. Nous entamons déjà une nouvelle ère grâce à la dématérialisation des données (le clouding). Imaginez dans 70 ans, que sera le « web » ?

D’après un article de Jakob Nielsen

Posté par : Marion le 31/10/2011
Web-marketing
Tags : , , , ,

0 commentaires

Poster un commentaire

Vous voulez donner votre avis ?
Laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *